Chapitre
CORPS ENTERPRISE
2
 
2
 

Message de l'auteur en début de chapitre

  Après avoir échappé de justesse à la noyade, Félix se retrouve sur le pont de Westminster avec une inconnue qui semble pourtant le connaître...
Retrouvez le prochain chapitre le 07/04 :)
 

La rencontre de trop

2. La rencontre de trop

      Félix trouva tout à coup beaucoup plus agréable le fait que personne ne se trouve aux alentours, car le cri de surprise que lui arracha cette main sur son épaule était tout sauf viril. Il parvint même à le combiner à un saut de trois mètres sur le côté.

- Wow, relax Félix ! C’est moi, Andréa, entendit-il derrière lui.

      Il était encore en train d’essayer de calmer les battements de son cœur quand, en se retournant, il se retrouva face à une fille d’environ 17 ans qui le fixait d’un air amusé. Elle avait la peau mate et des cheveux bouclés qui lui tombaient jusqu’à la moitié du dos en une cascade sombre. En les suivant des yeux il ne put s’empêcher de s’attarder sur ses hanches et de remonter un peu trop lentement jusqu’à son visage. Mais ce qui le marqua vraiment furent ses yeux. Ils étaient en amande et d’un brun foncé insondable. Félix aurait pu s’y noyer pendant de longues minutes s’il n’avait pas été interrompu dans ses pensées :

- Alors toi aussi t’as réussi à t’échapper ? Je suis tellement contente de te retrouver.

      Cependant, au moment où elle croisa son regard, il vit son sourire se figer et ses sourcils se froncer.

- Qu’est-il arrivé à tes yeux ? , demanda-t-elle d’un air soupçonneux.

      Il était sur le point de lui dire qu’aux dernières nouvelles, ces yeux étaient les mêmes que lorsqu’il était né, quand il aperçut à une centaine de mètres de là un faisceau de lumière qui s’engageait sur le pont. Sans vraiment comprendre pourquoi, il sentit que c’était mauvais signe avant même d’entendre le propriétaire de la lampe torche parler dans son talkie-walkie :

- Préviens le patron que j’ai trouvé la fille.

     En entendant cela, Andréa se retourna d’un bloc pour voir l’origine du bruit, puis regarda à nouveau Félix dans les yeux, mais cette fois avec une lueur apeurée dans le regard.

- Ils nous ont retrouvés ! Il faut qu’on se barre d’ici ! , s’exclama-t-elle.

     Sans attendre sa réponse, elle lui prit la main et l’entraina derrière elle vers l’autre côté du pont. Il ne savait absolument pas ce qui se passait, ni pourquoi ils devaient fuir, mais son instinct lui hurlait de lui faire confiance. Quelque part derrière eux, il crut entendre les bruits de pas s’accentuer. En tournant la tête, il s’aperçut en effet que l’homme à la lampe torche s’était mis à leur courir après. Décidemment, cette histoire prenait un tournant vraiment inattendu. Après s’être réveillé dans la Tamise ficelé comme un saucisson, il se retrouvait maintenant à fuir un homme dans la nuit en compagnie d’une parfaite inconnue. Pourtant, jusque-là sa vie avait été on ne peut plus normale. Il venait de passer son Bac dans le lycée de sa ville, et se préparait à rentrer dans les études supérieures. Hier encore il était à une fête avec tous ses amis pour fêter la fin du lycée. Il ne parvenait pas à comprendre comment il en était arrivé là.

     Ils avaient fini par quitter le pont et tourner à un coin de rue. Félix n’était venu qu’une fois à Londres et il avait beau avoir reconnu Big Ben et le London Eye, une fois dans les ruelles de la ville, il était totalement perdu. Il espérait qu’Andréa saurait mieux se repérer que lui, dans le cas contraire, ils étaient cuits. Ils tournèrent encore une fois mais se retrouvèrent dans une impasse. Il allait faire demi-tour quand elle se dirigea vers une porte qu’il n’avait pas vue et l’ouvrit d’un coup de pied. Cela l’impressionna mais le bruit qu’elle causa aurait pu réveiller une mamie ayant pris un flacon entier de somnifères. Cependant, le bruit de pas se rapprochait et ils étaient à court d’options. Ils n’avaient pas le choix : ils pénétrèrent dans le bâtiment.

N'hésitez pas à laisser un commentaire...