Chapitre
Émotions en pagaille
1
 
1
 

Message de l'auteur en début de chapitre

  Texte écrit dans le cadre d'un concours libre sur un forum rpg, première fois que je m'essaie au poème.  

Un rêve Bleu

     Un rêve bleu

     Étrangement, c'est quand je suis allongé par terre, à même le sol, que j'y pense le plus.

     Les yeux grands ouverts je contemple le ciel. Parfois j'ai la tête vide de toutes pensées et je me contente de dévorer des yeux la danse des nuages, glissant au fil du vent sur cet océan céleste imperturbable. Parfois tournent dans mon crâne myriade de questions, une pour chaque étoile qui se reflète dans mes prunelles avides de réponses.

     C'est dans ces moments-là que je me surprends à rêver... de toi.

     Mon imagination s'emballe, mes espoirs tourbillonnent et s'envolent vers ce dôme bleuté qui ne semble dès lors même plus capable de retenir l'ampleur de mes ambitions. Tour à tour je m'invente poète, écrivain, danseur, réalisateur. Mon esprit n'est plus qu'une immense scène où se succèdent multitudes représentations de nous deux.Mon cœur commande à mon cerveau encore et toujours plus de scénarios, les faisant défiler au rythme sans cesse plus rapide de ses battements. La lune devient notre piste de danse, douce et argentée. Je nous vois valser, les yeux dans les yeux, sans jamais nous arrêter, sans jamais ressentir la moindre fatigue, sans jamais douter de là où l'on met les pieds. Je m'entends te murmurer à l'oreille toutes ces choses que je n'ai jamais osé te dire sur terre, comme si le fait de côtoyer les astres eux-même me donnait le courage de briller moi aussi. Plongé, immergé, dans cet immense lac nocturne me renvoyant mes propres songes par vagues, j'ai l'impression de me noyer. De perdre tout contact avec la réalité. De perdre tout contrôle de mes sens, qui me font croire que tu es là, allongée tout près de moi.Je n'ose pas bouger. Je n'ose pas te regarder de peur que tu ne t'évapores comme le mirage qu'au fond de moi je sais que tu es.

     Je ne veux pas me réveiller de ce rêve dont je suis à la fois heureux prisonnier et geôlier.

N'hésitez pas à laisser un commentaire...